::  L'inclusion imagée
::  L'historique
::  La mission
::  Le contenu
::  Un mot sur l'équipe
::  Pour diffuser dans l’Inclusif
::  Contribution volontaire
::  Contactez-nous
L’Inclusif est une infolettre ayant pour mission de rapporter l’actualité touchant à la participation sociale des personnes ayant des incapacités au Québec. Elle est publiée deux à trois fois par semaine.

Son contenu est constitué principalement d’articles et de nouvelles provenant des différents médias du Québec et du Canada, mais aussi d’ailleurs.

Recevoir l’Inclusif :

Se désabonner de l’Inclusif :

Rechercher par date :

:: Dernier numéro :: 2016
:: 2015 :: 2014
:: 2013 :: 2012
:: 2011 :: 2010
:: 2009 :: 2008
:: 2007 :: 2006
:: 2005 :: 2004
:: 2003
:: À voir, à faire
:: Documents de l'inclusif

Rechercher un lien :

:: Autres médias sur le handicap
:: Organismes publics
:: Habitudes de vie
:: Milieu associatif
:: Pages persos
 

 
Mardi 2 octobre 2007 Numéro 334
Aujourd'hui en veille
Le Tribunal des droits de la personne condamne un commerçant pour avoir refusé l'accès à une personne aveugle avec son chien guide
Dossier de La presse sur les familles de personnes ayant des problèmes de santé mentale
Une nouvelle approche pour traiter la schizophrénie
Annonce de budget pour la santé et les services sociaux en Montrérégie
Le Prix Thérèse-Daviau à Madame Monique Lefèbvre d'Altergo
De possible coupures pour les services aux EHDAA à la CS Des Pharess
Le débat concernant les services aux enfants autistes alimente la campagne électorale en Ontario
Difficultés de rendre l'édifice de la Cour d'appel de l'Ontario accessible
Guide de l'OMS pour rendre les villes plus acceuillantes aux personnes agées


Le Prix Thérèse-Daviau à Madame Monique Lefèbvre d'Altergo
»» retour en haut

Paru le mardi 2 octobre 2007 sur CNW - Telbec

La Ville de Montréal décerne le Prix Thérèse-Daviau à deux récipiendaires

MONTREAL, le 2 oct. /CNW Telbec/ - Le maire de Montréal, M. Gérald Tremblay, a procédé à la remise du Prix Thérèse-Daviau à l'hôtel de Ville. Exceptionnellement cette année, il a décerné à deux récipiendaires les hommages destinés aux citoyennes et aux citoyens qui contribuent à l'amélioration de la qualité de vie de la métropole. Mme Monique Lefebvre, directrice de l'organisme AlterEgo, s'est vu remettre une sérigraphie de l'artiste Alfred Pellan pour son implication auprès des personnes handicapées, tandis que les membres de la famille de Mme Claire Morissette, fondatrice de l'organisme Cyclo Nord-Sud, ont reçu une plaque commémorative afin de souligner, à titre posthume, l'apport de cette femme au parcours exceptionnel. 

"C'est grâce au dévouement de citoyennes et de citoyens tels que mesdames Lefebvre et Morissette que la métropole montre son vrai visage humain. Leur détermination, leur talent, leur énergie et leur courage sont remarquables. Tous les jours, par leur oeuvre et leur parcours, parfois méconnus mais tout autant exceptionnels, elles ont contribué à améliorer notre qualité de vie et à faire avancer la démocratie municipale. Je les remercie pour chaque geste qu'elles ont posé et qui ont su faire une grande différence dans la vie
quotidienne des gens qu'elles ont aidé", d'affirmer le maire de Montréal, M. Gérald Tremblay.

Vouloir changer le regard porté sur les personnes handicapées

Dès son jeune âge, Monique Lefebvre souhaitait modifier la perception des gens à l'endroit des personnes handicapées. Ayant été témoin du regard négatif porté sur sa mère amputée d'un bras, Mme Lefebvre a choisi de consacrer sa vie à promouvoir une image dynamique et positive des personnes handicapées. Elle a ainsi développé, il y a vingt-cinq ans, le Défi sportif des athlètes handicapés, qui est devenu à ce jour un événement d'envergure internationale soutenu par 800 bénévoles et fréquenté par plus de 3 000 athlètes.

Mme Lefebvre dirige AlterEgo depuis 27 ans. Localisé dans l'arrondissement du Sud-Ouest, l'organisme communautaire regroupe plus de 85 organisations, villes et arrondissements préoccupés par l'accessibilité aux loisirs pour toutes les personnes handicapées de l'île de Montréal, quelle que soit leur déficience (physique, intellectuelle, auditive, visuelle ou psychique).

"Par sa remarquable volonté de modifier la perception des gens à l'endroit des personnes handicapées, Mme Lefebvre a réussi admirablement à nous présenter leur réalité avec un regard empreint d'une touchante humanité", de souligner Mme Marie-Andrée Beaudoin, membre du comité exécutif, responsable du développement social et communautaire, et membre du comité de sélection 2007 pour l'attribution du prix Thérèse-Daviau.

Mme Lefebvre a reçu une sérigraphie de l'oeuvre de l'artiste Alfred Pellan, intitulée "Mini J", qui illustre des êtres colorés de formes diverses réunis pour créer un ensemble dynamique. L'oeuvre a été minutieusement choisie pour la réflexion qu'elle inspire sur la beauté de la différence. Pour la famille Daviau, le tableau témoigne du parcours de Mme Thérèse Daviau qui a repoussé les barrières pour améliorer la qualité de vie de tous les
Montréalais.

Rouler vers l'amélioration de notre qualité de vie

Mme Claire Morissette a pédalé fort tout au long de son existence pour améliorer la qualité de vie des Montréalais à vélo. Celle qui a grandement contribué au projet de construction de la passerelle sous le pont Victoria, le premier lien cycliste entre la rive-sud et l'île de Montréal, est décédée en juillet dernier des suites d'un cancer.

Femme engagée et axée sur les résultats, Mme Morissette a démarré au cours des années 90 de nombreux projets qui connaissent aujourd'hui une belle notoriété grâce à ses efforts. Parmi ceux-ci, mentionnons la fondation de CommuAuto et de Cyclo Nord-Sud. "Mme Morissette est l'une de ces femmes entrepreneures qui a transportée de grands projets vers les sommets grâce à son talent et par ses élans de générosité", d'affirmer Mme Helen Fotopulos, membre du comité exécutif, responsable de la condition féminine, et membre du comité de sélection 2007 pour l'attribution du prix Thérèse-Daviau.

Le comité de sélection 2007

Chaque année, les membres du jury reçoivent plusieurs candidatures témoignant du prestige accordé au prix Thérèse-Daviau. Le comité de sélection 2007 était composé de deux élues au comité exécutif de la Ville, Mme Marie-Andrée Beaudoin et Mme Helen Fotopulos, du conjoint de Mme Thérèse Daviau, M. René Giroux, de sa fille, Mme Catherine Bergeron et d'une conseillère en développement communautaire de la Ville de Montréal, Mme Chantal Croze. Cette année, les membres du jury ont été conquis par le
parcours remarquable de deux femmes de tête et de coeur à qui ils ont décidé de décerner le prix.

A propos du Prix Thérèse-Daviau

Le prix Thérèse-Daviau vise à souligner l'engagement et la contribution exceptionnels d'une personne qui s'est particulièrement illustrée, que ce soit dans les milieux sportif, des loisirs, de la culture ou du développement social, ou par sa contribution à l'amélioration de la qualité de vie montréalaise et à l'avancement de la démocratie municipale. Décerné pour une quatrième année consécutive, le prix Thérèse-Daviau est un hommage à la mémoire de Mme Daviau, l'une des premières femmes à siéger au conseil de Ville en 1974, à l'âge de 28 ans. Grande dame de la scène politique municipale
montréalaise, Mme Daviau a consacré plus de 25 ans de sa vie à représenter les préoccupations quotidiennes des citoyens et des citoyennes montréalais. Le prix Thérèse-Daviau, qui sera désormais remis à tous les deux ans, a été décerné en 2004 à Mme Lucia Kowaluk, en 2005 à Mme Olga Hrycak, et en 2006 à Mme Twinkle Rudberg.

Renseignements: Isabelle Poulin, chargée de communication, (514) 872-4641; Sophie Bensaid, chargée de communication, (514) 872-8055; Source: Darren Becker, Cabinet du maire et du comité exécutif, (514) 872-6412


»» retour à liste des articles
 
 
Conception site Web: www. graphigne.com tous droits réservés © 2017 l'inclusif