::  L'inclusion imagée
::  L'historique
::  La mission
::  Le contenu
::  Un mot sur l'équipe
::  Pour diffuser dans l’Inclusif
::  Contribution volontaire
::  Contactez-nous
L’Inclusif est une infolettre ayant pour mission de rapporter l’actualité touchant à la participation sociale des personnes ayant des incapacités au Québec. Elle est publiée deux à trois fois par semaine.

Son contenu est constitué principalement d’articles et de nouvelles provenant des différents médias du Québec et du Canada, mais aussi d’ailleurs.

Recevoir l’Inclusif :

Se désabonner de l’Inclusif :

Rechercher par date :

:: Dernier numéro :: 2016
:: 2015 :: 2014
:: 2013 :: 2012
:: 2011 :: 2010
:: 2009 :: 2008
:: 2007 :: 2006
:: 2005 :: 2004
:: 2003
:: À voir, à faire
:: Documents de l'inclusif

Rechercher un lien :

:: Autres médias sur le handicap
:: Organismes publics
:: Habitudes de vie
:: Milieu associatif
:: Pages persos
 

 
Jeudi 8 novembre 2007 Numéro 349
Aujourd'hui en veille
Lancement du cadre de référence sur le soutien communautaire en logement social
Conflit entre la CSST et les physiothérapeutes en pratique privée
Proclamation de la Semaine des aidants naturels
Kéroul termine sa tournée régionale à Montréal
L'attente pour les services de réadaptation en déficience visuelle dans Bas St-Laurent
Les aidants naturels de Rouyn-Noranda crient à l'aide
Installation de feux sonore à Edmonston


Installation de feux sonore à Edmonston
»» retour en haut

Paru le mardi 6 novembre 2007 sur CIMT - TVA

Signaux sonores aux intersections…Une amélioration attendue depuis longtemps à Edmundston

« Ça fait trois ans qu’on attend pour avoir un système fonctionnel », lance la spécialiste en orientation et mobilité, Josée Martin.

Enfin ! Les personnes non-voyantes d’Edmundston ont un système efficace pour les guider lorsqu’elles désirent traverser la rue aux intersections les plus achalandées. « Moi je travaille au centre-ville donc ces coins-ci, je les emprunte tous les jours ». « Donc vous êtes contente qu’on ait commencé avec ces coins là ? » « Oui ! Finalement ! », explique une personne non-voyante, Lise Beaulieu. Le maire, Gérald Allain, a personnellement testé le nouveau système jugé efficace selon Thérèse Hébert. « Avec le « bip bip » qu’on entend tout le temps, ça nous indique où est le poteau, donc on a pas à chercher où est le poteau, parce que le poteau n’est pas toujours au coin de la rue », explique-t-elle. « Je suis satisfaite pour le système, mais il reste encore des choses à travailler dessus », renchérit Josée Martin.

Justement ! Pas évident de se mettre dans la peau de personnes non-voyantes. Elles sont les mieux placées pour faire des recommandations. « Au niveau du déblayage l’hiver ! Parce qu’un poteau qu’il faut aller chercher, il faut vraiment qu’il soit déblayé », souligne Lise Beaulieu. « Sur le côté des lignes directives, les lignes d’arrêts pour les véhicules, pour faire sûr qu’ils arrêtent à la bonne distance avant les piétons », ajoute le président du comité « Je respecte les piétons », Gilles Francoeur.

Abaisser certaines portions de trottoirs et interdire le virage à droite aux feux rouges offrirait également plus de sécurité aux piétons. « On va faire une campagne de sensibilisation pas seulement pour les mal-voyants, on veut faire une sensibilisation pour tous les citoyens de la ville, les automobilistes, de respecter les traverses à piétons », soutient le maire Gérald Allain.

Dès l’an prochain, quatre autres intersections achalandées d’Edmundston possèderont leur signal sonore. Une mesure essentielle vers une plus grande autonomie pour les personnes non-voyantes. Un texte de Pricile De Lacroix


»» retour à liste des articles
 
 
Conception site Web: www. graphigne.com tous droits réservés © 2019 l'inclusif