::  L'inclusion imagée
::  L'historique
::  La mission
::  Le contenu
::  Un mot sur l'équipe
::  Pour diffuser dans l’Inclusif
::  Contribution volontaire
::  Contactez-nous
L’Inclusif est une infolettre ayant pour mission de rapporter l’actualité touchant à la participation sociale des personnes ayant des incapacités au Québec. Elle est publiée deux à trois fois par semaine.

Son contenu est constitué principalement d’articles et de nouvelles provenant des différents médias du Québec et du Canada, mais aussi d’ailleurs.

Recevoir l’Inclusif :

Se désabonner de l’Inclusif :

Rechercher par date :

:: Dernier numéro :: 2016
:: 2015 :: 2014
:: 2013 :: 2012
:: 2011 :: 2010
:: 2009 :: 2008
:: 2007 :: 2006
:: 2005 :: 2004
:: 2003
:: À voir, à faire
:: Documents de l'inclusif

Rechercher un lien :

:: Autres médias sur le handicap
:: Organismes publics
:: Habitudes de vie
:: Milieu associatif
:: Pages persos
 

 
Mardi 20 mai 2008 Numéro 416
Aujourd'hui en veille
Le Tribunal arbitral du sport rend sa décision dans l'affaire Oscar Pistorius
Marche pour la dystrophie musculaire; un témoignage
La semaine TCC dans Lanaudière
Réflexion en marge de la ratification de la Convention de l'ONU


Marche pour la dystrophie musculaire; un témoignage
»» retour en haut

Paru le mardi 20 mai 2008 sur Canoë.ca

Mise à jour: 19/05/2008 07:54
Luc-André Girard lance un message d'espoir aux handicapés
Le bonheur est dans l'action

(Journal de Montréal) Michel Larose
Le Journal de Montréal

Agir. Tel est le message que lance à tous les handicapés Luc-André Girard, un exemple de courage et de détermination.

Passant de la parole au geste, il participait hier à la première édition de la Marche pour la dystrophie musculaire à Montréal.

Luc-André Girard avait 22 ans lorsque le diagnostic de dystrophie musculaire est tombé comme un couperet. «Je ne me suis pas découragé. Au contraire, en ayant de l'information sur la maladie, cela m'a aidé à trouver des pistes de solution pour mieux vivre», raconte Luc-André.

Il est atteint de l'ataxie Charlevoix- Saguenay, une forme de dystrophie propre à cette région du Québec.

La consanguinité appelée joliment l'effet fondateur, en raison des premières souches familiales dont sont issues de multiples familles, serait à l'origine de cette forme de dystrophie.

«Ce n'est qu'une hypothèse. On ne sait pas encore pourquoi on la retrouve dans Charlevoix et le Saguenay», dit Carole Gagné-Gervais, directrice générale du chapitre québécois de l'association Dystrophie musculaire Canada.

On sait par contre que la déficience d'une protéine dans les cellules du cerveau crée un genre de court-circuit électrique qui dystrophie les jambes.

Au Québec, 15000 personnes sont atteintes de cette maladie, la pire forme étant celle de Duchenne.

Intégration

«Ma bonne condition physique me permet de gérer ma maladie et d'être actif dans la vie, même si je me déplace en fauteuil roulant», ajoute Luc-André.

«Je pratique plusieurs sports. Le rugby en fauteuil roulant dont je préside l'association québécoise, le vélo à main, le ski de fond et la voile adaptée», relate-t-il.

Son bac en administration des affaires lui a permis de travailler à la Caisse de dépôt et placement, entre autres. Maintenant, il oeuvre au Centre de ressources à la vie autonome. Il prépare pour les familles ayant un enfant handicapé des programmes de placement pour les études.
«Un handicapé doit découvrir le chemin le plus rapide menant à son objectif», dit-il.

Luc-André Girard a plein de projets dans sa tête, dont celui de développer des solutions novatrices pour rendre plus inclusives les personnes handicapées dans la société. «Il faut agir», lance-t-il.

Copyright © 1995-2008 Canoë inc. Tous droits réservés


»» retour à liste des articles
 
 
Conception site Web: www. graphigne.com tous droits réservés © 2019 l'inclusif