::  L'inclusion imagée
::  L'historique
::  La mission
::  Le contenu
::  Un mot sur l'équipe
::  Pour diffuser dans l’Inclusif
::  Contribution volontaire
::  Contactez-nous
L’Inclusif est une infolettre ayant pour mission de rapporter l’actualité touchant à la participation sociale des personnes ayant des incapacités au Québec. Elle est publiée deux à trois fois par semaine.

Son contenu est constitué principalement d’articles et de nouvelles provenant des différents médias du Québec et du Canada, mais aussi d’ailleurs.

Recevoir l’Inclusif :

Se désabonner de l’Inclusif :

Rechercher par date :

:: Dernier numéro :: 2016
:: 2015 :: 2014
:: 2013 :: 2012
:: 2011 :: 2010
:: 2009 :: 2008
:: 2007 :: 2006
:: 2005 :: 2004
:: 2003
:: À voir, à faire
:: Documents de l'inclusif

Rechercher un lien :

:: Autres médias sur le handicap
:: Organismes publics
:: Habitudes de vie
:: Milieu associatif
:: Pages persos
 

 
Mardi 1er septembre 2009 Numéro 531
Aujourd'hui en veille
Clarification sur les stationnements réservés (art. anglais)
Contrecarrer les difficultés économiques des artistes peintres de la bouche et du pied
La rentrée dans une école spéciale pour les enfants autistes
Une jeune fille ayant des incapacités entreprend son cinquième secondaire
Des jeunes ayant des incapacités participent à une course de boîtes à savon
Un mini-golf adapté à Trois-Rivières
OC Transpo sanctionnée pour avoir omis d'annoncer les arrêts d'autobus
Un tribunal de la santé mentale en Nouvelle-Écosse
Une nouvelle technologie pour les personnes ayant une limitation à la communication orale (art. anglais)
Le Canada doit ratifier la Convention de l'ONU (art. anglais)
Les États-Unis signent la Convention de l'ONU (art. anglais)
Ted Kennedy parain de l'Americans with Disability Act (art. anglais)


Un tribunal de la santé mentale en Nouvelle-Écosse
»» retour en haut

Paru le vendredi 28 août 2009 sur SRC.CA/Atlantique

Source
www.radio-canada.ca/regions/atlantique/2009/08/28/004-NE-tribunal-sante-mentale.shtml

Un tribunal de la santé mentale
Mise à jour le vendredi 28 août 2009 à 10 h 46

Le tribunal de la santé mentale.

Le sort d'accusés atteints de maladies mentales en Nouvelle-Écosse sera bientôt déterminé par un tribunal distinct. Le tribunal de la santé mentale verra à ce que ces personnes reçoivent des soins au lieu d'être emprisonnées.

Il s'agit d'un projet pilote inspiré de ce qui se fait déjà au Nouveau-Brunswick et à Terre-Neuve-et-Labrador.

Dès le 2 septembre, ce tribunal siègera une fois par semaine à Dartmouth. Le juge de ce tribunal travaillera avec une équipe d'avocats et de spécialistes en santé mentale. Seuls les accusés ayant commis des crimes mineurs à cause de leur maladie mentale y seront jugés.

Le rôle du tribunal de la santé mentale sera de trouver un moyen d'aider ces personnes pour éviter qu'elles récidivent. Le ministre de la Justice, Ross Landry, explique que ce n'est pas une façon pour elles d'échapper à la justice.

Mary Liz Green, mère d'un jeune atteint de troubles schizoaffectifs, dit qu'elle compte sur ce tribunal pour aider ceux qui souffrent de maladies mentales.

Mme Green, qui est aussi une travailleuse sociale, craint toutefois qu'il n'y ait pas assez de foyers de groupe et de personnel pour superviser les clients du tribunal. Les représentants locaux de l'Association canadienne de santé mentale partagent ses craintes.
 


»» retour à liste des articles
 
 
Conception site Web: www. graphigne.com tous droits réservés © 2019 l'inclusif