::  L'inclusion imagée
::  L'historique
::  La mission
::  Le contenu
::  Un mot sur l'équipe
::  Pour diffuser dans l’Inclusif
::  Contribution volontaire
::  Contactez-nous
L’Inclusif est une infolettre ayant pour mission de rapporter l’actualité touchant à la participation sociale des personnes ayant des incapacités au Québec. Elle est publiée deux à trois fois par semaine.

Son contenu est constitué principalement d’articles et de nouvelles provenant des différents médias du Québec et du Canada, mais aussi d’ailleurs.

Recevoir l’Inclusif :

Se désabonner de l’Inclusif :

Rechercher par date :

:: Dernier numéro :: 2016
:: 2015 :: 2014
:: 2013 :: 2012
:: 2011 :: 2010
:: 2009 :: 2008
:: 2007 :: 2006
:: 2005 :: 2004
:: 2003
:: À voir, à faire
:: Documents de l'inclusif

Rechercher un lien :

:: Autres médias sur le handicap
:: Organismes publics
:: Habitudes de vie
:: Milieu associatif
:: Pages persos
 

 
Vendredi 2 octobre 2015 Numéro 937
Aujourd'hui en veille
Le Tribunal des droits de la personne donne raison aux parents d'un enfant autiste utilisant un chien d'assistance
Réduction des services aux élèves en difficulté - François Legault condamne l'inaction de Philippe Couillard
Le Conseil des Canadiens avec déficience intervient dans la campagne électorale
L'Association des psychiatres du Canada commente les promesses du parti libéral concernant la santé mentale
Mois de l'accessibilité universelle dans les Bibliothèques de Montréal
Octobre : mois du nanisme
Semaine des proches aidants
Développement d'une rondelle électronique pour le goallball (Art. anglais)
La journée patients-chercheurs sur les troubles du sommeil


Le Conseil des Canadiens avec déficience intervient dans la campagne électorale
»» retour en haut

Paru le mardi 29 septembre 2015 sur Conseil des Canadiens avec déficiences

 Nous allons voter pour un Canada accessible

Communiqué de presse
Pour distribution immédiate | 29 septembre 2015

Un Canada accessible? C’est réalisable s’il y a la volonté politique d’éliminer les obstacles sociétaux qui entravent la participation des personnes en situation de handicap. L’accessibilité permet aux personnes ayant divers types de déficiences d’aller à l’école, d’obtenir un emploi, de payer des impôts et de participer à la vie communautaire et politique. L’accessibilité peut stimuler la croissance économique.1 Lorsqu’il a ratifié la Convention relative aux droits des personnes handicapées (CDPH), le Canada s’est engagé à améliorer progressivement l’accessibilité (article 9). Le Conseil des Canadiens avec déficiences (CCD) a demandé aux chefs des partis politiques du Canada d’appliquer la Convention et de publier leur plan d’optimisation de l’accessibilité.

« L’accessibilité est un gain universel car à un moment donné ou à un autre, la plupart des Canadiennes et des Canadiens vivront une situation de handicap, temporaire ou permanente, a déclaré Tony Dolan, président du CCD. Nous sondons les partis fédéraux sur leurs plans d’amélioration de l’accessibilité au Canada. Et quand nous voterons, nous tiendrons compte de leurs réponses. » En octobre, nous distribuerons leurs plans en matière d’accessibilité.

Le gouvernement du Canada a déjà le pouvoir d’instaurer des règlements d’accès obligatoires pour les télécommunications, le code du bâtiment et les modes de transports relevant de la compétence fédérale. « Quarante années de mesures volontaires nous ont prouvé que dépendre de la bonne volonté ne fait qu’amplifier l’inaccessibilité. Des règlements obligatoires engendreront l’accessibilité, a ajouté M. Dolan. Les États-Unis offrent un plus grand accès aux transports grâce à l’Americans with Disabilities Act et aux normes de réglementation. Si la Loi pour les personnes handicapées, que nous avons revendiquée pendant cette campagne fédérale, prévoit de rigoureux règlements d’accès, nous ne pourrons qu’applaudir. »

« Il suffit simplement de se pencher sur cette élection fédérale pour trouver des obstacles à la participation, obstacles dont les solutions existent depuis fort longtemps. Ainsi, la personne ayant une déficience visuelle n’a pas l’autonomie requise pour vérifier, en privé, si son choix a été correctement inscrit sur son bulletin. Certains gouvernements ont instauré le vote électronique ou par téléphone qui, si bien appliqué, peut améliorer l’accès électoral. Un processus électoral entièrement accessible s’impose donc pour que les personnes handicapées puissent, à part égale, participer aux campagnes électorales et voter en privé et en toute autonomie. Il devient donc urgent d’obtenir l’engagement des partis fédéraux, a souligné James Hicks, coordinateur national du CCD. Dans une situation comme celle-ci, où le gouvernement est responsable de la présence permanente de l’obstacle, il ne reste que les procédures judiciaires pour améliorer l’accès. C’est pourquoi le CCD réclame le rétablissement du Programme de contestation judiciaire qui finançait les litiges portant sur les droits à l’égalité garantis à l’article 15 de la Charte canadienne des droits et libertés. La collectivité des personnes handicapées s’attend à ce que la CDPH provoque de tangibles changements dans nos vies. Le Programme de contestation judiciaire ouvrirait l’accès à la justice pour les collectivités canadiennes en quête d’égalité. »

L’accès au langage gestuel (ASL/LSQ) est un prérequis pour une participation citoyenne équitable des Canadiennes et des Canadiens Sourds. « Le CCD a donc recommandé aux chefs des partis fédéraux de reconnaître l’ASL/LSQ comme langue officielle, a ajouté M. Dolan. »
La participation communautaire des personnes handicapées dépend de leuraccès aux mesures de soutien liées aux limitations fonctionnelles. Il s’agit de biens et de services qui aident une personne en situation de handicap à surmonter les obstacles et à vivre de manière autonome. « Le CCD a demandé aux partis fédéraux de s’engager à consolider la capacité de la collectivité de s’attaquer, en collaboration avec tous les paliers gouvernementaux, aux questions de mesures de soutien; il leur a également demandé de faciliter l’accès des personnes handicapées aux soins palliatifs et d’offrir ainsi des alternatives à l’aide médicale à mourir, a ajouté M. Dolan. »

« Nous rappelons aux partis fédéraux et aux électeurs canadiens que l’accès est un gain universel, une importante force motrice pour la croissance économique, a rappelé M. Hicks. »

-30-

Pour plus d’informations, contacter :
Tony Dolan, Président du CCD, tél: 902-626-1752 (cell).
John Rae, Second vice-président du CCD, tél: 416-941-1547.
James Hicks, Coordinateur national du CCD, tél: 204-947-0303.
Le CCD : le CCD est une organisation nationale de personnes handicapées œuvrant pour un Canada accessible et inclusif.


»» retour à liste des articles
 
 
Conception site Web: www. graphigne.com tous droits réservés © 2019 l'inclusif